" Le Dépôt " dans le Saint Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

" Le Dépôt " dans le Saint Coran

Message  assiashia le Jeu 17 Mar - 20:48

PREMIER VERSET


الله-Dieu, Exalté soit-IL, révéla : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes. Ce à quoi الله-Dieu vous exhorte est vraiment bon. الله-Dieu est Celui Qui entend et Qui voit parfaitement ". (Coran 4/58)

Les commentateurs ont fait preuve de divergence concernant les circonstances de la Révélation de ce Verset.

Il en est sorti plusieurs avis.

----Le premier d'entre eux est que ce Verset s'adresse à toute personne ayant reçu en dépôt un bien appartenant à une autre. Le Dépôt de الله-Dieu est constitué de Ses Commandements et Interdits, quant au dépôt des personnes, il se constitue essentiellement en biens matériels pour lesquels certaines personnes désignent d'autres pour les conserver ou les gérer. Cette analyse apparaît dans maints hadiths attribués à l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) et à l'Imam Ja'far As-Sâdeq (s) dont le point de vue s'exprime dans cette conclusion : " Même si l'assassin d'Amir Al-Mu'minin Ali (s) nous eut remis son sabre en dépôt, nous le lui aurions rendu sur simple demande de sa part ".

----Second avis, Scheikh Tabarsi a déclaré que ce Verset fut révélé au sujet des Califes et de ceux qui détiennent l'Autorité-Oulou Al-Amr-أولو الأمر, que الله-Dieu leur a ordonnés de diriger les peuples en toute Justice, de les faire obéir aux Principes du Dîn de Dieu-دين اللهet aux Règles de la Loi divine-Al-Sarî'a-الشريعة .
Il a été rapporté de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) et de l'Imam Ja'far As-Sâdeq (s) les paroles suivantes : " الله-Dieu a ordonné pour chacun des Imams de remettre l'Imamat entre les mains de l'Imam qui lui succède ; il en est bien ainsi car الله-Dieu a ordonné aux peuples de faire preuve d'obéissance envers ceux qui détiennent l'Autorité ".

A ce propos, les Imams ont déclaré qu'il existait dans le Saint Coran, deux Versets : "L'un des deux nous concerne directement et l'autre vous concerne ; celui qui nous concerne est le suivant : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes. Ce à quoi الله-Dieu vous exhorte est vraiment bon. الله-Dieu est Celui Qui entend et Qui voit parfaitement ". (Coran 4/58).

Et celui qui vous concerne est le suivant : " ô vous qui croyez ! Obéissez à الله-Dieu ! Obéissez au Prophète et à ceux qui détiennent l'Autorité-Oulou Al-Amr-أولو الأمر ". (Coran 4/59)

Tabarsi souligne que ce Commandement est également existant dans l'autre Verset car les dépôts en question sont justement constitués des Dispositions divines remises par الله-Dieu à la responsabilité des seuls Imams (pse).

L'Imam Mohammed Al-Bâqer (s), de son côté, a déclaré : " Prier, Jeûner, Faire l'Aumône et Accomplir le Pèlerinage sont des activités qui tombent sous l'Autorité de celui qui la détient, ainsi que la répartition du Butin, des Dons et le respect par les Dirigeants de tous les Droits religieux et civils remis par الله-Dieu à Ses créatures et qu'IL a ordonné de respecter.

Troisième avis, après la Libération de La Mecque, Sa Sainteté le Messager (pslf) rendit les clés de la Ka'ba à Othman Ibn Talha auprès duquel le Messager (pslf) les avait empruntées et que d'autres voulaient remettre à Abbas.

Dans l'ouvrage Basaïr Ad-Darajat il a été rapporté à partir de sources dignes de confiance les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : " Ce Verset nous concerne en exclusivité ; nous recherchons l'aide auprès de الله-Dieu ".

De toute façon, il a été reconnue l'obligation qui frappe l'Imam de remettre l'Imamat en mains propres à son Imam Successeur et qu'il ne peut d'aucune manière le lui reprendre pour le remettre à quelqu'un d'autre.

Selon des sources dignes de confiance, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : " Il a été rendu obligatoire pour chaque Imam en place de remettre en mains propres à son Imam Successeur tous les livres qu'il détient ainsi que le Trophée de Sa Sainteté le Messager (pslf) afin " de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes ", (Coran 4/58), autrement dit : Dès que l'un de vous occupera la fonction d'Imam, il pourra juger selon la Justice des Justes Commandements qu'il détiendra avec lui ".

A partir de sources dignes de confiance, il a été rapporté le commentaire de l'Imam As-Sâdeq (s) concernant le passage coranique suivant : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts ", (Coran 4/58).

- L'Imam (s) " Ici, il est question de remettre l'Imamat à son titulaire et de l'exercice de la Succession ".

Il a été également rapporté à partir de sources dignes de confiance l'entretien de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) avec Malik Jahni et portant sur le Verset : "
الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes. Ce à quoi الله-Dieu vous exhorte est vraiment bon.-Dieu est Celui Qui entend et Qui voit parfaitement ". (Coran 4/58)
- L'Imam (s) demanda : " Pour qui ce Verset a-t-il été révélé ? ".
- Malik Jahni : " Les gens disent que tout le monde est concerné par ce Verset ".
- L'Imam (s) : " Donc, parce que le Verset est révélé au pluriel, tout le monde peut décider pour tout le monde mais, en fait, il n'en est rien ; tu dois savoir que ce Verset a été révélé en notre nom ".

Selon des sources dignes de confiance, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam As-Sâdeq (s) : " L'Imam peut être reconnu à partir de trois vertus particulières :
Première : Il doit être de lignée reconnue plus noble et plus honorable sur toute autre et de lignée identique à celle de l'Imam qui l'a précédé ;
seconde: il doit avoir en sa possession Zulfiqar, c'est-à-dire le Trophée de Sa Sainteté le Messager (pslf) ;
troisième: sa désignation à la fonction d'Imam doit être le fait de l'Imam précédent comme الله-Dieu le fait clairement entendre dans le passage coranique suivant :
" الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts ", (Coran 4/58), qui veut dire également que le Trophée est entre nos mains comme l'Arche d'Alliance est entre les mains des Béni Israël, autrement dit que l'Imamat et la Gouvernance font bien partie du Trophée de Sa Sainteté le Messager (pslf). L'exercice de l'Imamat est exclusivement réservé à celui entre les mains duquel se trouve le Trophée de Sa Sainteté le Messager (pslf) de la même manière que l'exercice de l'Autorité chez les Béni Israël appartenait à celui entre les mains duquel avait été déposée l'Arche d'Alliance ".

Dans l'ouvrage Mani Al-Akhbar, il a été rapporté la réponse donnée par l'Imam Moussa Al-Kadhem (s) aux personnes qui le questionnaient au sujet de la signification du Verset : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes. Ce à quoi الله-Dieu vous exhorte est vraiment bon. الله-Dieu est Celui Qui entend et Qui voit parfaitement ". (Coran 4/58).
- L'Imam (s) : " Le contenu de ce Verset nous concerne en premier ; الله-Dieu nous a ordonnés de remettre en mains propres l'Imamat à notre Imam Successeur et d'en faire notre Héritier ; ensuite, ce Verset exprime les dépôts appartenant à chacun ou à tout le monde. Mon grand-père a entendu de la bouche de son père l'Imam Ali Ibn Al-Hossein (s) ayant déclaré à ses disciples : Rendre les dépôts est un devoir pour tous de la même manière que, si l'assassin de mon père l'Imam Al-Hossein (s), m'avait remis en dépôt le sabre avec lequel il tua l'Imam Al-Hossein (s), je le lui aurais rendu sur simple demande de sa part et sans aucune hésitation ".
A partir de sources dignes de confiance, Noami a rapporté les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) commentant le Verset : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes. Ce à quoi الله-Dieu vous exhorte est vraiment bon. الله-Dieu est Celui Qui entend et Qui voit parfaitement ", (Coran 4/58).
- L'Imam (s) : " Ce Verset a été révélé à notre intention ; الله-Dieu nous ordonne de remettre l'Imamat entre les mains de notre Imam Successeur ; l'Imam en fonction ne peut d'aucune manière le remettre à quelqu'un d'autre ; n'avez-vous pas remarqué que الله-Dieu déclare dans le même Verset : " et de juger selon la justice, lorsque vous jugez entre les hommes ", ce qui signifie clairement qu'il s'agit bien d'un Dépôt dont le contenu comprend les Ahkam-أحكام, autrement dit contenant les Statuts Divins, Normes Divines, Dispositions Divines, Principes Divins, Commandements Divins ".

Furat a rapporté dans le Tafseer les paroles de Shoba concernant l'explication du passage coranique : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts… ", (Coran 4/58) : " Ici, je soutiens, sans craindre les réactions de quiconque excepté celles de الله-Dieu, que ce Verset, par الله-Dieu, signifie la Walayat de Ali Ibn Abi Tâleb (s) ".

avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Second verset concernant le dépôt

Message  assiashia le Jeu 17 Mar - 21:06

" Oui, Nous avions proposé le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة aux Cieux, à la Terre et aux Montagnes. Ceux-ci ont refusé de s'en charger, ils en ont été effrayés. Seul, l'Homme s'en est chargé, mais il est injuste et ignorant ", (Coran 33/72).

Il existe un grand nombre d'analyses venant expliciter ce Verset.

----La première concerne le Verset 71 de la même Sourate : " [Parlez avec droiture] afin qu'IL réforme votre conduite et qu'IL vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à الله-Dieu et à Son Prophète jouit d'un bonheur sans limites ". (Coran 33/71)

L'Obéissance envers الله-Dieu et Son Prophète a été signifiée par " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " parce que sa pratique a été rendue obligatoire, ce qui, par conséquent, fait d'une telle Obéissance une Charge très pesante, tellement pesante que déposée au sommet de corps doués d'intelligence dont la force serait semblable à celle des montagnes, ces derniers la refuseraient par crainte de ne pouvoir en assumer le Dépôt ; néanmoins et malgré cette preuve de faiblesse évidente, l'homme s'en est chargé. Pour cette raison, aussi, cette Obéissance est abondamment récompensée dans ce Monde et dans celui de l'Au-delà. Or, sans aucun doute, en acceptant le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة ", l'Homme se créait son propre malheur car il n'allait pas agir en conformité avec son engagement et il en ignorait les conséquences funestes. De plus, cette preuve de faiblesse s'applique à la grande majorité des personnes.

----La Seconde concerne le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " signifie Obéissance qu'elle soit naturelle ou intentionnelle et proposée ; signifie également réclamée, que la réclamation s'adresse à la personne en charge de l'Autorité ou à d'autres ; quant à " s'en est chargé-Hamalaha-حملها", cela entend un acte d'irresponsabilité envers le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " lui-même et de désengagement ; quiconque s'approprie le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " et n'en assure pas ses obligations est " celui qui s'attribue une charge sans pouvoir en assumer la responsabilité-Hamil Al-Amanat-حامل الأمانة " ; cela implique, aussi, ne pas faire le nécessaire alors que l'on en est capable, d'user de l'injustice pour établir des jugements, de faire preuve d'oppression et d'ignorance.

----La troisième concerne la création des corps. Lorsque الله-Dieu les corps, IL les dota de l'Intelligence et dit : " Je vais créer une dépendance que Je rendrai obligatoire, J'ai créé le Paradis pour y accueillir celui qui fera preuve d'Obéissance à Mon égard, et J'ai créé l'Enfer pour y jeter celui qui fera preuve de désobéissance envers Moi ". -

Tous ont répondu : " Nous sommes soumis à la raison pour laquelle Tu nous a créés ; nous n'avons pas été mandatés à la responsabilité du " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة ", ce faisant, nous ne mériterons ni récompense ni châtiment ".
Puis, lorsque الله-Dieu créa Adam (psl), IL lui fit la proposition de se charger du " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة ", et Adam (psl) l'accepta, mais, ce faisant, Adam (psl) allait se créer son propre malheur pour la simple raison qu'il accepta une Charge bien trop pesante pour lui et dont il ignorait les conséquences funestes en cas de désengagement ou d'incapacité à l'assumer.

----La quatrième concerne le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " implique l'Intelligence ensemble avec la Responsabilité, et le fait de l'offrir à quelqu'un signifie qu'on le considère mentalement capable ou qu'on tient compte de sa capacité d'en assumer l'entière responsabilité de ses obligations ; quant au fait de le refuser, signifie clairement que l'on se reconnaît incapable d'en assumer l'entière responsabilité.


Quant aux expressions " l'homme s'en est chargé " " mais il est injuste et ignorant ", elles expriment un caractère sujet à l'influence des passions et de l'incertitude. Certains ont avancé que " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " voulait dire " Affection-Mahabbat-محبة " ; quant aux Soufis, ils ont pensé à d'autres significations et certaines expriment ce que nous venons de dire. Dans l'ouvrage Kafi et d'autres ouvrages, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : " L'expression coranique " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " signifie la Walayat de Amir Al-Mu'minin Ali (s) ".

Dans les ouvrages Uyoon et Mani Al-Akhbar, il a été rapporté la réponse donnée par l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) aux personnes l'interrogeant au sujet de la signification du Verset : " Oui, Nous avions proposé le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة aux Cieux, à la Terre et aux Montagnes. Ceux-ci ont refusé de s'en charger, ils en ont été effrayés. Seul, l'Homme s'en est chargé, mais il est injuste et ignorant ", (Coran 33/72). - L'Imam (s) : " Ici, le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة signifie la Walayat et, celui qui s'en réclame sans mandat, est un mécréant ".

Dans l'ouvrage Mani Al-Akhbar, il a été rapporté, à partir de sources dignes de confiance, les paroles suivantes de l'Imam As-Sâdeq (s) : " Le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة signifie la Walayat, et seul l'homme qui manque de sagesse et l'hypocrite peuvent s'en réclamer sans mandat ".

Ali Ibn Ibrahim a rapporté que l'expression coranique " Le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " signifie l'Imamat, les Règles du permis et de l'interdit, et que la preuve venant appuyer cette définition est donnée par الله-Dieu Qui s'adresse aux Imams dans le passage coranique suivant : " الله-Dieu vous ordonne de restituer les dépôts ", (Coran 4/58) ; ensuite, avec la même signification, ce " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " fut proposé aux Cieux, à la Terre et aux Montagnes, mais tous le refusèrent car ils se savaient ne pas avoir été expressément mandatés et tous refusèrent de se l'attribuer abusivement à la place de celui auquel il revenait.

Partant, ils firent preuve de crainte réelle envers son véritable titulaire mais l'homme s'en accapara sans mandat, faisant preuve, ainsi, d'un caractère portant la marque de l'oppression et de l'ignorance, ce geste inconsidéré attirera sur les polythéistes hommes et femmes le Châtiment du Seigneur des Mondes Qui acceptera le repentir sincère des Fidèles Croyants hommes et femmes, الله-Dieu est Celui Qui pardonne et Le Bienveillant. C'est là le sens du Verset en question.


Dans l'ouvrage Basaïr et Kafi, à partir de sources dignes de confiance, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam As-Sâdeq (s) : " Le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " signifie la Walayat de Amir Al-Mu'minin Ali (s) ".

Dans l'ouvrage Basaïr, il est rapporté les paroles suivantes de l'Imam As-Sâdeq (s) : " Le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " signifie la Walayat ; les Cieux, la Terre et les Montagnes refusèrent de s'en charger par crainte de faire partie des mécréants ; mais, par contre, l'homme qui se l'attribua sans mandat, est bien celui connu pour être un célèbre hypocrite ".

Ibn Shahar Aashob, dans l'ouvrage Manaqib à partir de Maqatil, a rapporté de Mohammed Ibn Hanafiyya le commentaire de l'Imam Ali (s) concernant le Verset coranique : " Oui, Nous avions proposé le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة aux Cieux, à la Terre et aux Montagnes. Ceux-ci ont refusé de s'en charger, ils en ont été effrayés. Seul, l'Homme s'en est chargé, mais il est injuste et ignorant ", (Coran 33/72).

" L'Imam Ali (s) : " الله-Dieu Tout-Puissant proposa la Charge de mon Imamat aux Sept Cieux sous certaines conditions de récompense ou de châtiment. " Ils répondirent : ô notre Seigneur ! Nous ne pourrons jamais l'exercer sous conditions de récompense ou de châtiment ; par contre, nous sommes prêts à l'exercer sans ces conditions de récompense ou de châtiment.

" Ensuite, الله-Dieu Tout-Puissant proposa la Charge de mon Imamat et de ma Walayat aux oiseaux, et les premiers qui l'acceptèrent furent les aigles et les faucons, et les premiers à la refuser furent le hibou et le phénix. Le hibou ne se montre jamais de jour afin d'échapper à la jalousie des autres oiseaux et le phénix se dissimule dans les mers lointaines pour que personne ne le voit ; puis, الله-Dieu Tout-Puissant proposa la Charge de mon Imamat aux Terres ; pour les Terres qui crurent, الله-Dieu Tout-Puissant les rendit saintes et pures, IL donna une saveur douce à leurs fruits et végétaux et fit de leurs eaux des eaux claires et pures ; par contre, pour les Terres qui ont voulu s'accaparer de mon Imamat et de ma Walayat, الله-Dieu Tout-Puissant les a transformées en désert arides, rendu leurs fruits amers et à la saveur détestable, et fit de leurs eaux des eaux saumâtres.

" Puis, الله-Dieu Tout-Puissant déclara :
" Seul, l'Homme s'en est chargé, mais il est injuste et ignorant ", (Coran 33/72), ce qui laisse entendre ceci : ô Mohammed ! Ta Communauté s'est accaparée de la fonction d'Amir Al-Mu'minin Ali (s), de son Imamat et de Sa Walayat avec tout ce que cela implique de récompense et de châtiment. En vérité, l'Homme est très injuste envers lui-même et insouciant envers l'Ordre de Son Seigneur car, il n'honore pas le Droit de la Walayat avec tout ce que cela implique d'obligations ; cet homme est son propre oppresseur en faisant preuve d'injustice envers lui-même ".

Dans Basaïr, il a été rapporté de l'Imam As-Sâdeq (s) les paroles suivantes : " Notre Walayat a été proposée aux Cieux, aux Terres, aux Montagnes, et aux Cités, mais tous la refusèrent comme l'ont fait les gens de Kufa ".

Dans l'ouvrage Tafseer Furat, il a été rapporté les paroles suivantes de Fatima Az-Zahra (s) : " Sa Sainteté le Messager (pslf) déclara ceci : Durant la nuit de mon Ascension céleste, j'ai été élevé jusqu'aux Cieux, j'ai traversé le Territoire céleste le plus éloigné où pousse le Lotus Sacré, je me suis approché à deux portées d'arc, je n'ai pas vu الله-Dieu de mes yeux corporels mais je L'ai vu par les yeux intérieurs de mon cœur, j'ai entendu l'Appel à la Prière, l'Iqamat ainsi que la voix d'un annonceur proclamant : ô vous, Mes Anges, les Habitants de Mes Cieux et de Mes Terres, les Porteurs de Mon Trône ! Vous avez tous témoignés de Mon Unicité et qu'aucun associé est à Mes Côtés.
- Tous répondirent : Nous en témoignons et nous le professons ".

Il a été rapporté les paroles du Cinquième Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : " Ibn Abbas avait coutume de dire que le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " cité par الله-Dieu dans le passage coranique : " Oui, Nous avions proposé le Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة aux Cieux, à la Terre et aux Montagnes ", (Coran 33/72), signifiait, par الله-Dieu, ceci : الله-Dieu n'a rien donné en échange d'un dinar ou d'un dirham ou d'une quelconque richesse de ce Monde avant de créer Adam (pslf) qui L'amena à déclarer : Je vais faire de la Descendance de Mohammed (pslf), l'Autorité, que ferez-vous lorsqu'elle vous appellera à elle ô vous devrez répondre, l'aider dans la lutte contre ses ennemis et obéir à ses ordres.
- Après avoir entendu ces obligations divines, les Cieux, la Terre et les Montagnes furent effrayés par le haut degré d'Obéissance dont il leur faudrait faire preuve envers الله-Dieu, mais la descendance d'Adam (pslf) accepta le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " et, ce faisant, elle en accepta la responsabilité ".
- Puis l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) ajouta : " Certes, les descendants d'Adam (psl) acceptèrent le " Dépôt de la Foi-Al-Amanat-الأمانة " mais ils le délaissèrent ".

* * *

La Vie des Cœurs
Allamah Mohammed Bâqer Al-Majlisi

http://www.alhassanain.com/french/book/book/ethics_and_supplication/ethics_books/la_vie_des_coeurs/018.html


avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum