Le but du gnostique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le but du gnostique

Message  assiashia le Mer 16 Mar - 10:27

Le but du gnostique



« Le gnostique recherche Allâh et rien que Lui. Rien ne le pousse à L'adorer et à entrer en communion avec Lui , s ce n'est qu'Il est digne d'adoration et que celle-ci revient exclusivement à Lui. Il ne L'adore ni par le désir d'une récompense ni par la crainte d'une punition »



Cela veut dire que le gnostique est monothéiste dans sa finalité et son but, il ne recherche qu'Allâh, et cette recherche n'a pas pour but d'obtenir les bienfaits terrestres ou eschatologiques d'Allah, autrement son but serait ces bienfaits eux-mêmes et Allâh ne serait pour lui qu'un moyen de les atteindre, comme si sa vrai déité était son propre soi lequel désirerait ces bienfaits, et pour la satisfaction duquel il tente de les atteindre.



Or le gnostique ne veut rien qui ne soit uniquement pour la Face d' Allâh: lorsqu'il recherche les bienfaits d'Allah, c'est uniquement parce qu'ils émanent de lui et qu'ils font partie de Sa Grâce, de Sa Bonté et de Sa Noblesse.

(…)



Le premier stade du voyage spirituel des gnostiques est ce qu'ils appellent eux-même « irâdah » ( intention), laquelle signifie l'émergence d'un ardent désir et un vif souhait chez l'aspirant gnostique de se maintenir ferme sur la voie qui mène à la Vérité et qui pousse l'âme à atteindre son véritable but.Ce désir peut être suscité par raisonnement rationnel ou par la foi .

(…)



Les gnostiques voient que ce désir existe dans toutes les particules de l'Existence, dont l'homme mais qu'il reste parfois en état latent chez ce dernier à cause de ses préoccupations et ne se manisfeste qu'à la suite des stimulants intérieurs.

Et c'est cette manisfestation qu'on appelle « irâdah » ( intention), laquelle est en réalité une sorte de réveil de la conscience latente.



Abdul-Razzâq al-Kâshânî a défini la irâdah dans le Traité des termes techniques publié dans la marge de « Charh Manâzil al-Sâ'irîn » comme étant : « Une braise du feu de l'amour dans le coeur, qui requeiert de répondre à l'appel de la Vérité », alors que al-Khawâjah 'Abdullâh al-Ançârî l'a définie dans « Manâzil al-Sâ'irîn » comme étant : « la réponse spontanée aux appels de la Vérité »




extrait du livre :

« Le 'Irfân ou la gnose mystique » [img]http://centre-zaynab.forumactif.com/[/img]
www.chiisme.fr
avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum