Prophète Ummi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prophète Ummi

Message  Abou Narjiss le Lun 29 Mar - 1:22

As'salam' aleykom,

Le Prophète (saws) est-il mort illettré (Ummi) ? En effet, on sait qu'il encourageait à se cultiver, à apprendre à lire... Comment imaginer que lui-même puisse passer sa vie loin de cela et en quoi cela attente à sa personne exceptionnelle ?
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Le Messager d'Allah (saws) n'était pas illettré

Message  Maryam le Mar 15 Mar - 18:50

Assalamu 'alaykum Wa Rahmatullah

Heureuse de voir un forum qui semble accueillant.

En effet, on peut se demander comme le Messager d'Allah (saws) qui est la personne la plus savante au monde aurait pu être illettrée, alors que n'importe qui peut apprendre à lire et à écrire l'arabe en deux ou trois mois.

De plus, comment demanderait-il (saws) aux autres d'apprendre l'arabe, d'acquérir la Science, alors que lui-même ne saurait pas lire.

Voici ses paroles :

Le Prophète (saws) a dit : « Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman. »

Le compagnon du Prophète (r) Jâbir b. 'Abdillah rapporte du Prophète (saws) : « Je suis la Cité de la science et 'Ali en est la porte ; quiconque désire se rendre à la cité doit passer par la porte ». En commentant ce hadîth, Al- Hâkim dit: « C'est un hadîth authentique de par sa chaîne de transmission». Al-Hâkim, Al-Mustadrak, 3/126 et d'autres références.


L'Imam 'Ali (a. s.) dit: « De la science, le Messager d'Allah m'enseigna mille portes (voies). Chacune de ces portes s'est ramifiée en mille portes ». D'après Ar-Râzî (Tafsîr sunnite) et Al-Muttaqî al-Hindî (Kanz-Al-'Ummâl)


Comment alors comprendre ce verset coranique :


الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الْأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوبًا عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالْإِنجِيلِ يَأْمُرُهُم بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَائِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالْأَغْلَالَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُوا بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُوا النُّورَ الَّذِي أُنزِلَ مَعَهُ أُولَـٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ


On trouve dans les différentes traductions du Coran :


« à ceux qui suivront l’Envoyé, qui est le Prophète illettré (l'UMMIYA) qu’ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque et l’Evangile, et qui leur recommande le Bien et leur interdit le Mal, qui déclare licite pour eux ce qui est bon et illicite ce qui est impur, qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes. Ceux qui auront cru et lui, qui l’auront secouru et soutenu, qui auront pris pour guide la lumière descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur. » (7:157)



(alladyna yattabi’ûna rasûla nabiyya l’ummiya lladhi yajidûna maktuban)



Il s'agit en réalité d'une mauvaise traduction. De cette mauvaise traduction, ainsi que dans les mauvaises interprétations de certains musulmans, beaucoup ont dit que le Prophète (pslf) était illettré.



Or, c’est tout à fait en contradiction avec plusieurs faits évidents pour qui réfléchit sur cette question.



1) Le premier est qu’il s’occupait du commerce de sa femme Khadija, qui possédait une immense fortune, d’une façon très performante, ce qui nécessite de maîtriser non seulement les chiffres, mais aussi des connaissances en comptabilité spécialisées et donc, de savoir lire et écrire.



2) Par ailleurs, lorsqu’il recevait la Révélation, il dictait à ses scribes la façon d’écrire certains mots et il les corrigeait lorsqu’il fallait utiliser certaines formes grammaticales ou autre.C’est grâce à cette grande précision et cette absence de divergences dans l’Ecriture sacrée que nous avons aujourd’hui le miracle du 19.

Or on sait bien qu’aucun musulman ne peut rédiger le Coran sans commettre de fautes à moins de l’avoir étudié, car il contient des spécificités qu’aucun autre texte ne possède.



La bonne traduction est en fait : « à ceux qui suivront l’Envoyé, le Prophète issu d’une communauté sans Livre (sacré), envoyé à toute l’humanité, infaillible, qu’ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque et l’Evangile, et qui leur recommande le Bien et leur interdit le Mal, qui déclare licite pour eux ce qui est bon et illicite ce qui est impur, qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes. Ceux qui auront cru et lui, qui l’auront secouru et soutenu, qui auront pris pour guide la lumière descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur. » (7:157)



(alladyna yattabi’ûna rasûla nabiyya l’ummiya lladhi yajidûna maktuban)



Ja'far ibn Muhammad al-Soufi a rapporté :



« J'ai demandé à Abu Ja'far Muhammad ibn Ali al-Rida, (as) :

« O fils de l'Apôtre d'Allah, pourquoi le Prophète était-il appelé l’illettré ? » Il répondit: « Qu'est-ce que les gens disent? »

J'ai dit « Ils prétendent qu'il a été appelé le « Ummi » parce qu'il était illettré. »

Il a répondu: “Ils mentent! Que la malédiction d'Allah soit sur eux pour cela. Allah a dit clairement dans Son Livre : « C'est Lui qui a envoyé parmi les Ummi un Messager parmi eux, pour réciter Ses versets (à savoir le Coran), pour les purifier, leur enseigner le Livre et leur enseigner la sagesse (à savoir la connaissance et l'éthique). [Coran 62:2].

Comment aurait-il pu enseigner ce que lui-même ne pouvait pas faire? Par Allah, l'Apôtre d'Allah avait l’habitude de lire et d’écrire en 72, (ou 73), langues. Il était appelé le « Ummi » parce qu'il était de La Mecque. La Mecque est l'une des villes « mères » (Umm), et c'est pourquoi Allah, l’Elevé et l’Exalté, a déclaré: « Alors que tu (Muhammad) puisse avertir la ville « mère » (Umm) des ville (à savoir Makkah) et ce qui est autour.» »

Muhammad ibn Ali ibn al-Husayn ibn Babuyah al-Saduq, Ilal al-Sharai (Beirut, Lebanon: Muasassat al-A'lami lil Matbu'aat; première édition, 1988) vol. 1, p. 151, Chapitre 105, Hadith No 1.



Ce mot « ummi » ici signifie en réalité quatre choses :



1) Issu de la Mecque

2) Issu d’une communauté sans livre

3) Envoyé à toute l’humanité

4) Pur ou infaillible



Par ailleurs, dans la sourate 96, quand l’Ange Jibrîl est venu lui dire “Iqra” et qu’il répondit en arabe, ” Ma ana bi qariî”, cela ne veut pas dire “je ne sais pas lire”.



Le « mâ » en arabe peut signifier deux choses différentes :

1) la négation d’une action ou

2) “Que”, ou “qu’est-ce que ” De plus, “iqra” signifie soit : “lire”, soit “réciter”.

Dans le contexte de la Révélation, il serait donc plus juste de traduire la réponse du Prophète (saws) ainsi : « Que dois-je réciter? »




Enfin, on peut ajouter ces remarques, pour révéler les contradictions de ceux qui prétendent que le Messager d'Allah (saws) était illettré, et qu'en cela réside le miracle du Coran comme Révélation divine :


* Comment l’Ange Jibrîl qui vient annoncer la Révélation la plus importante au Prophète (pslf) ne saurait-il pas qu’il est illettré alors qu'il est envoyé par Allah, et quel manque de sagesse de la part de Allah d'envoyer un ange demander à Son Prophète bien guidé de lire alors qu'il en est incapable !



* Le fait que le Prophète (pslf) demande à ‘Ali de lire ou d’écrire le Coran n’est pas une preuve de son illettrisme, car à l’époque, c’était la coutume qu’un roi ou qu’un personnage important demande à ses scribes de rédiger des documents pour son compte. Comme c’est le cas encore lorsqu’un patron demande à sa secrétaire d’entrer dans son bureau pour lui lire le courrier et rédiger des réponses é ses correspondants.




En conclusion, le miracle du Coran est toujours maintenu, car il contient des preuves scientifiques, numériques et linguistiques qu'aucun être humain n'est capable de produire.

Wa 'alaykum Salam

Maryam

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Abou Narjiss le Mer 16 Mar - 18:05

Wa salam' aleykom wa rahmatulah wa barakatuh,

Votre argumentaire, ma soeur est édifiant et rejoint ma pensée ! Mais permettez-moi, tout d'abord de vous souhaiter la bienvenue sur ce forum et vous remercier pour cette participation d'une qualité exceptionnelle ; barakallahou fiki ya okhti !

Maryam a écrit:Assalamu 'alaykum Wa Rahmatullah

Heureuse de voir un forum qui semble accueillant.

En effet, on peut se demander comme le Messager d'Allah (saws) qui est la personne la plus savante au monde aurait pu être illettrée, alors que n'importe qui peut apprendre à lire et à écrire l'arabe en deux ou trois mois.

De plus, comment demanderait-il (saws) aux autres d'apprendre l'arabe, d'acquérir la Science, alors que lui-même ne saurait pas lire.

Voici ses paroles :

Le Prophète (saws) a dit : « Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman. »

Par rapport à ce hadith, je me souviens que, dernièrement, j'étais tombé sur quelqu'un qui remettait en cause son authenticité. Et il est vrai qu'en cherchant sur internet, je n'avais pas trouvé de source ni de chaine de transmission de ce hadith (en Français). pourriez-vous amener un éclairage là-dessus ma sœur ?

Le compagnon du Prophète (r) Jâbir b. 'Abdillah rapporte du Prophète (saws) : « Je suis la Cité de la science et 'Ali en est la porte ; quiconque désire se rendre à la cité doit passer par la porte ». En commentant ce hadîth, Al- Hâkim dit: « C'est un hadîth authentique de par sa chaîne de transmission». Al-Hâkim, Al-Mustadrak, 3/126 et d'autres références.


L'Imam 'Ali (a. s.) dit: « De la science, le Messager d'Allah m'enseigna mille portes (voies). Chacune de ces portes s'est ramifiée en mille portes ». D'après Ar-Râzî (Tafsîr sunnite) et Al-Muttaqî al-Hindî (Kanz-Al-'Ummâl)


Comment alors comprendre ce verset coranique :


الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الْأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوبًا عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالْإِنجِيلِ يَأْمُرُهُم بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَائِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالْأَغْلَالَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُوا بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُوا النُّورَ الَّذِي أُنزِلَ مَعَهُ أُولَـٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ


On trouve dans les différentes traductions du Coran :


« à ceux qui suivront l’Envoyé, qui est le Prophète illettré (l'UMMIYA) qu’ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque et l’Evangile, et qui leur recommande le Bien et leur interdit le Mal, qui déclare licite pour eux ce qui est bon et illicite ce qui est impur, qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes. Ceux qui auront cru et lui, qui l’auront secouru et soutenu, qui auront pris pour guide la lumière descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur. » (7:157)



(alladyna yattabi’ûna rasûla nabiyya l’ummiya lladhi yajidûna maktuban)



Il s'agit en réalité d'une mauvaise traduction. De cette mauvaise traduction, ainsi que dans les mauvaises interprétations de certains musulmans, beaucoup ont dit que le Prophète (pslf) était illettré.

Cela me parait aller dans le même sens que ces efforts acharnés de certains issus même de notre communauté pour minimiser les qualités du Prophète (saws) et élever certains autres. Mais comment encore chez l'école de Ahl Ul Bayt ce discours existe-t-il ? Détrompez-moi si je fais fausse route mais le courant jafaarite interprète aussi "Ummi" comme illettré selon la plupart des savants, non ?



Or, c’est tout à fait en contradiction avec plusieurs faits évidents pour qui réfléchit sur cette question.



1) Le premier est qu’il s’occupait du commerce de sa femme Khadija, qui possédait une immense fortune, d’une façon très performante, ce qui nécessite de maîtriser non seulement les chiffres, mais aussi des connaissances en comptabilité spécialisées et donc, de savoir lire et écrire.



2) Par ailleurs, lorsqu’il recevait la Révélation, il dictait à ses scribes la façon d’écrire certains mots et il les corrigeait lorsqu’il fallait utiliser certaines formes grammaticales ou autre.C’est grâce à cette grande précision et cette absence de divergences dans l’Ecriture sacrée que nous avons aujourd’hui le miracle du 19.

Or on sait bien qu’aucun musulman ne peut rédiger le Coran sans commettre de fautes à moins de l’avoir étudié, car il contient des spécificités qu’aucun autre texte ne possède.



La bonne traduction est en fait : « à ceux qui suivront l’Envoyé, le Prophète issu d’une communauté sans Livre (sacré), envoyé à toute l’humanité, infaillible, qu’ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque et l’Evangile, et qui leur recommande le Bien et leur interdit le Mal, qui déclare licite pour eux ce qui est bon et illicite ce qui est impur, qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes. Ceux qui auront cru et lui, qui l’auront secouru et soutenu, qui auront pris pour guide la lumière descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur. » (7:157)



(alladyna yattabi’ûna rasûla nabiyya l’ummiya lladhi yajidûna maktuban)

Barakallahou fiki ! C'est édifiant !



Ja'far ibn Muhammad al-Soufi a rapporté :



« J'ai demandé à Abu Ja'far Muhammad ibn Ali al-Rida, (as) :

« O fils de l'Apôtre d'Allah, pourquoi le Prophète était-il appelé l’illettré ? » Il répondit: « Qu'est-ce que les gens disent? »

J'ai dit « Ils prétendent qu'il a été appelé le « Ummi » parce qu'il était illettré. »

Il a répondu: “Ils mentent! Que la malédiction d'Allah soit sur eux pour cela. Allah a dit clairement dans Son Livre : « C'est Lui qui a envoyé parmi les Ummi un Messager parmi eux, pour réciter Ses versets (à savoir le Coran), pour les purifier, leur enseigner le Livre et leur enseigner la sagesse (à savoir la connaissance et l'éthique). [Coran 62].

Comment aurait-il pu enseigner ce que lui-même ne pouvait pas faire? Par Allah, l'Apôtre d'Allah avait l’habitude de lire et d’écrire en 72, (ou 73), langues. Il était appelé le « Ummi » parce qu'il était de La Mecque. La Mecque est l'une des villes « mères » (Umm), et c'est pourquoi Allah, l’Elevé et l’Exalté, a déclaré: « Alors que tu (Muhammad) puisse avertir la ville « mère » (Umm) des ville (à savoir Makkah) et ce qui est autour.» »

Muhammad ibn Ali ibn al-Husayn ibn Babuyah al-Saduq, Ilal al-Sharai (Beirut, Lebanon: Muasassat al-A'lami lil Matbu'aat; première édition, 1988) vol. 1, p. 151, Chapitre 105, Hadith No 1.

Ce recueil de hadiths est-il disponible en Français ?



Ce mot « ummi » ici signifie en réalité quatre choses :



1) Issu de la Mecque

2) Issu d’une communauté sans livre

3) Envoyé à toute l’humanité

4) Pur ou infaillible



Par ailleurs, dans la sourate 96, quand l’Ange Jibrîl est venu lui dire “Iqra” et qu’il répondit en arabe, ” Ma ana bi qariî”, cela ne veut pas dire “je ne sais pas lire”.



Le « mâ » en arabe peut signifier deux choses différentes :

1) la négation d’une action ou

2) “Que”, ou “qu’est-ce que ” De plus, “iqra” signifie soit : “lire”, soit “réciter”.

Dans le contexte de la Révélation, il serait donc plus juste de traduire la réponse du Prophète (saws) ainsi : « Que dois-je réciter? »




Enfin, on peut ajouter ces remarques, pour révéler les contradictions de ceux qui prétendent que le Messager d'Allah (saws) était illettré, et qu'en cela réside le miracle du Coran comme Révélation divine :


* Comment l’Ange Jibrîl qui vient annoncer la Révélation la plus importante au Prophète (pslf) ne saurait-il pas qu’il est illettré alors qu'il est envoyé par Allah, et quel manque de sagesse de la part de Allah d'envoyer un ange demander à Son Prophète bien guidé de lire alors qu'il en est incapable !



* Le fait que le Prophète (pslf) demande à ‘Ali de lire ou d’écrire le Coran n’est pas une preuve de son illettrisme, car à l’époque, c’était la coutume qu’un roi ou qu’un personnage important demande à ses scribes de rédiger des documents pour son compte. Comme c’est le cas encore lorsqu’un patron demande à sa secrétaire d’entrer dans son bureau pour lui lire le courrier et rédiger des réponses é ses correspondants.




En conclusion, le miracle du Coran est toujours maintenu, car il contient des preuves scientifiques, numériques et linguistiques qu'aucun être humain n'est capable de produire.

Wa 'alaykum Salam

MachALLAH ! Vous ne pouvez pas savoir le plaisir que j'ai eu à lire votre post, que Dieu vous garde.

Salam wa rahmatulah wa barakatuh.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Assalamu 'alaykum wa Rahmatullah

Message  Maryam le Mer 16 Mar - 18:53

Cher frère,

ce travail de synthèse est capital lorsqu'on lit certains travaux en totale contradiction avec la grandeur du Messager d'Allah (saws). Je ne m'explique pas vraiment comment certains peuvent en douter, si ce n'est qu'à force de lire les écrits majoritaires, défendant la thèse de l'illettrisme du Prophète (saws), depuis des centaines d'années, par des savants n'ayant pour autre but que de diminuer les qualités du Prophète (saws), il est difficile de tout remettre en question.

Cela révèle que seule la science des Infaillibles (as) nous éclaire sur la Réalité, et tout le monde n'a pas accès à l'immensité de leur savoir.

Je vous cite deux sources pour le hadith suivant :


Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman.(59)

Rapporté par al-Bayhaqî et d'autres en citant le témoignage d'Anas.



http://www.bostani.com/Had-Proph.htm

Et en anglais :


أُطْلُبُوا الْعِلْمَ وَلَوْ بِالصِّينِ؛ فَاِنَّ طَلَبَ الْعِلْمِ فَرِيضَةٌ عَلى كُلِّ مُسْلِمٍ، اِنَّ الْمَلآئِكَةَ تَضَعُ أَجْنِحَتَها لِطَالِبِ الْعِلْمِ رِضَاً بِمَا يَطْلُبُ.



(1704)Search for knowledge even (if it is to be acquired) in China, for seeking knowledge is a precept for all Muslims, and angels spread their wings for the seekers of knowledge (to sit on) and derive pleasure from what they search for.
NAHJ AL-FASAHA, PEAK OF RHETORIC
MAXIMS OF THE HOLY PROPHET, MUHAMMAD(p.b.u.h)
ARABIC-ENGLISH

Vous le trouverez ici : http://www.maaref-foundation.com/english/index.htm

Dans la Section : Library - Hadith


Pour votre question sur la traduction de ce recueil : "Muhammad ibn Ali ibn al-Husayn ibn Babuyah al-Saduq, Ilal al-Sharai"

A ma connaissance, il n'est traduit ni en français, ni en anglais. Et c'est très dommage, car c'est un trésor.

Wa 'alaykum Salam wa Rahmatullah

Maryam

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Abou Narjiss le Mer 16 Mar - 19:24

Salam chère sœur,

Maryam a écrit:Cher frère,

ce travail de synthèse est capital lorsqu'on lit certains travaux en totale contradiction avec la grandeur du Messager d'Allah (saws). Je ne m'explique pas vraiment comment certains peuvent en douter, si ce n'est qu'à force de lire les écrits majoritaires, défendant la thèse de l'illettrisme du Prophète (saws), depuis des centaines d'années, par des savants n'ayant pour autre but que de diminuer les qualités du Prophète (saws), il est difficile de tout remettre en question.

Cela révèle que seule la science des Infaillibles (as) nous éclaire sur la Réalité, et tout le monde n'a pas accès à l'immensité de leur savoir.

Je vous cite deux sources pour le hadith suivant :


Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman.(59)

Rapporté par al-Bayhaqî et d'autres en citant le témoignage d'Anas.



http://www.bostani.com/Had-Proph.htm

Et en anglais :


أُطْلُبُوا الْعِلْمَ وَلَوْ بِالصِّينِ؛ فَاِنَّ طَلَبَ الْعِلْمِ فَرِيضَةٌ عَلى كُلِّ مُسْلِمٍ، اِنَّ الْمَلآئِكَةَ تَضَعُ أَجْنِحَتَها لِطَالِبِ الْعِلْمِ رِضَاً بِمَا يَطْلُبُ.



(1704)Search for knowledge even (if it is to be acquired) in China, for seeking knowledge is a precept for all Muslims, and angels spread their wings for the seekers of knowledge (to sit on) and derive pleasure from what they search for.
NAHJ AL-FASAHA, PEAK OF RHETORIC
MAXIMS OF THE HOLY PROPHET, MUHAMMAD(p.b.u.h)
ARABIC-ENGLISH

Vous le trouverez ici : http://www.maaref-foundation.com/english/index.htm

Dans la Section : Library - Hadith


Pour votre question sur la traduction de ce recueil : "Muhammad ibn Ali ibn al-Husayn ibn Babuyah al-Saduq, Ilal al-Sharai"

A ma connaissance, il n'est traduit ni en français, ni en anglais. Et c'est très dommage, car c'est un trésor.

Wa 'alaykum Salam wa Rahmatullah

Barakallahou fiki. Pourriez-vous préciser son degré d'authenticité ?

Salam wa rahmatulah wa barakatuh.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Assalamu 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh

Message  Maryam le Mer 16 Mar - 19:51

Selon les règles d'authentification transmises par le Messager d'Allah (saws) et les Ahl ul Bayt (as), il est Sahih, car il est conforme au Coran, où Allah (SWT) nous encourage à acquérir la Science et à parcourir la Terre pour comprendre Ses Signes :

Sourate 29, verset 20 : "Dis : "Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création."


Et encore :

"Avant vous, certes, bien des choses établies ont passé. Or, parcourez la terre, et voyez ce qu'il est advenu de ceux qui criaient au mensonge." (Coran, sourate 3, verset 137)


Voici les hadith à ce sujet :

Le Prophète (saw) a dit : « Les falsificateurs de ma Sunnah ont augmenté en nombre et vont augmenter encore plus après moi. Quiconque m’attribue volontairement quelque chose de faux, aura réservé sa place dans l’Enfer. Et quiconque vous rapporte un hadith (une tradition: parole ou acte) qui me soit attribué, examinez-le à la lumière du Livre d’Allah et de ce qui est établi de ma Tradition. Acceptez-en ce qui concorde avec le Livre d’Allah et ma Tradition, et rejetez-en ce qui contredit le Livre d’Allah et ma Tradition ».


Abu Abdullah (as) a rapporté du Messager de Dieu (saws) : « Sur chaque vérité et sur chaque chose bien établie qu'on ne doit pas méconnaître, brille une lumière. Ce qui est en conformité avec le Livre de Dieu, prenez-le, et ce qui lui est contraire, délaissez-le. » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 89, hadith 199.

عَنْ أَبِي عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) قَالَ قَالَ رَسُولُ الله (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَآلِه) إِنَّ عَلَى كُلِّ حَقٍّ حَقِيقَةً وَعَلَى كُلِّ صَوَابٍ نُوراً فَمَا وَافَقَ كِتَابَ الله فَخُذُوهُ وَمَا خَالَفَ كِتَابَ الله فَدَعُوهُ.

Ibn Abi Ya'afour fut présent à une assemblée où il déclara avoir questionné Abu Abdullah (as) concernant la divergence apparaissant entre un hadith rapporté par ceux auxquels nous faisons confiance et par ceux auxquels la confiance n'est pas accordée. L'Imam (as) répondit : « Que ce hadith vous parvenant soit corroboré par un témoignage présent dans le Livre de Dieu ou par les paroles du Messager de Dieu (saws) et, dans le cas contraire, il revient (rendez-le) à celui qui le rapporte. » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 89, hadith 200.



عَنْ عَبْدِ الله بْنِ أَبِي يَعْفُورٍ قَالَ وَحَدَّثَنِي حُسَيْنُ بْنُ أَبِي الْعَلاءِ أَنَّهُ حَضَرَ ابْنَ أَبِي يَعْفُورٍ فِي هَذَا الْمَجْلِسِ قَالَ سَأَلْتُ أَبَا عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) عَنِ اخْتِلافِ الْحَدِيثِ يَرْوِيهِ مَنْ نَثِقُ بِهِ وَمِنْهُمْ مَنْ لا نَثِقُ بِهِ قَالَ إِذَا وَرَدَ عَلَيْكُمْ حَدِيثٌ فَوَجَدْتُمْ لَهُ شَاهِداً مِنْ كِتَابِ الله أَوْ مِنْ قَوْلِ رَسُولِ الله (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَآلِه) وَإِلا فَالَّذِي جَاءَكُمْ بِهِ أَوْلَى بِهِ.

Abu Abdullah (as) a dit : « Tout est rattaché au Livre de Dieu et à la Sunna, et tout hadith qui ne concorde pas avec le Livre de Dieu n'est qu'une contrefaçon (une affirmation sans utilité). » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 89.90, hadith 201.

أَبَا عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) يَقُولُ كُلُّ شَيْ‏ءٍ مَرْدُودٌ إِلَى الْكِتَابِ وَالسُّنَّةِ وَكُلُّ حَدِيثٍ لا يُوَافِقُ كِتَابَ الله فَهُوَ زُخْرُفٌ.

Abu Abdullah (as) a dit : « Tout hadith qui ne s'accorde pas avec le Coran n'est qu'une contrefaçon. » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 90, hadith 202.

عَنْ أَبِي عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) قَالَ مَا لَمْ يُوَافِقْ مِنَ الْحَدِيثِ الْقُرْآنَ فَهُوَ زُخْرُفٌ.

Abu Abdllah (as) rapporte d'un sermon prononcé à Mina par le Prophète (saws) : « Ô vous, les gens ! Ce qui vous parvient en mon nom et qui est en accord avec le Livre de Dieu, provient bien de ce que j'ai dit ; ce qui vous parvient en mon nom mais qui est en désaccord avec le Livre de Dieu ne provient pas de ce que j'ai dit. » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 90, hadith 203.

عَنْ أَبِي عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) قَالَ خَطَبَ النَّبِيُّ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَآلِه) بِمِنًى فَقَالَ أَيُّهَا النَّاسُ مَا جَاءَكُمْ عَنِّي يُوَافِقُ كِتَابَ الله فَأَنَا قُلْتُهُ وَمَا جَاءَكُمْ يُخَالِفُ كِتَابَ الله فَلَمْ أَقُلْهُ.

Abu Abdullah (as) a dit : « Celui qui réfute le Livre de Dieu et la Sunna de Mohammed est négateur de la Vérité (Kafira). » Uçul Al-Kafi - Tome 1 - page 90, hadith 204.

أَبَا عَبْدِ الله (عَلَيْهِ السَّلام) يَقُولُ مَنْ خَالَفَ كِتَابَ الله وَسُنَّةَ مُحَمَّدٍ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَآلِه) فَقَدْ كَفَرَ.

Maryam

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Abou Narjiss le Sam 19 Mar - 22:17

As'salamou aleykom,

Merci pour toutes vos précisions, qu'ALLAH (swt) vous honore de Sa Proximité...

Salam wa rahmatulah.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  assiashia le Dim 20 Mar - 11:00

Abou Narjiss a écrit:

Cela me parait aller dans le même sens que ces efforts acharnés de certains issus même de notre communauté pour minimiser les qualités du Prophète (saws) et élever certains autres. Mais comment encore chez l'école de Ahl Ul Bayt ce discours existe-t-il ? Détrompez-moi si je fais fausse route mais le courant jafaarite interprète aussi "Ummi" comme illettré selon la plupart des savants, non ?





As Salam alaykoum

Chère soeur permettez moi d'attirer votre attention sur l'explication du hadith du groupe des 73 apportés par l'Imam Ali (as)


l'Imam Ali (a.s.)a dit : cette nation (de Mohammed - saww) sera divisée en 73 branches, dont 72 seront envoyées en Enfer, alors que seulement une branche réussira à atteindre le paradis. Parmi les 73 branches, 13 prétendront être les partisans des Ahlul Bait (a.s). Mais une seule d'entre elles atteindra les jardins du Paradis alors que les 12 autres seront dirigés vers l'Enfer.

Seule cette branche est la victorieuse, guidée, possédant l’ «Imân » (2), engagée dans l'Islam et ferme sur le Haq (3), qui obéit à mes ordres, se soumet à mon Imamat (4), rejette mes ennemis, m’offre son amour et éprouve de l’animosité contre mes ennemis.

Cette branche a reconnu mes (a.s.) droits (Divins) et l'Imamat et croient qu'il a été rendu obligatoire d'obéir à mes ordres dans le Livre de Allah (swt) et les traditions de Rasool Allah (saww). Ce sont ceux qui n’ont jamais soulevé de doutes et de soupçons une fois qu’Allah (swt) a implanté la “Lumière” (Noor) de notre reconnaissance dans leurs cœurs.(...). »

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Frouah12.unblog.fr%2Ftag%2Fsources-de-hadith-des-infaillibles-as%2Fal-kafi-francais%2F2-vertu-du-savoir%2F&h=e0b16
avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Abou Narjiss le Dim 20 Mar - 14:06

Waleykom salam wa rahmatulah,

assiashia a écrit:

As Salam alaykoum

Chère soeur permettez moi d'attirer votre attention sur l'explication du hadith du groupe des 73 apportés par l'Imam Ali (as)


l'Imam Ali (a.s.)a dit : cette nation (de Mohammed - saww) sera divisée en 73 branches, dont 72 seront envoyées en Enfer, alors que seulement une branche réussira à atteindre le paradis. Parmi les 73 branches, 13 prétendront être les partisans des Ahlul Bait (a.s). Mais une seule d'entre elles atteindra les jardins du Paradis alors que les 12 autres seront dirigés vers l'Enfer.

Seule cette branche est la victorieuse, guidée, possédant l’ «Imân » (2), engagée dans l'Islam et ferme sur le Haq (3), qui obéit à mes ordres, se soumet à mon Imamat (4), rejette mes ennemis, m’offre son amour et éprouve de l’animosité contre mes ennemis.

Cette branche a reconnu mes (a.s.) droits (Divins) et l'Imamat et croient qu'il a été rendu obligatoire d'obéir à mes ordres dans le Livre de Allah (swt) et les traditions de Rasool Allah (saww). Ce sont ceux qui n’ont jamais soulevé de doutes et de soupçons une fois qu’Allah (swt) a implanté la “Lumière” (Noor) de notre reconnaissance dans leurs cœurs.(...). »

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Frouah12.unblog.fr%2Ftag%2Fsources-de-hadith-des-infaillibles-as%2Fal-kafi-francais%2F2-vertu-du-savoir%2F&h=e0b16

Je ne connaissais pas la suite de ce hadith avec toutes ces précisions de comment se répartissent les 73 sectes...

Ah... je suis un frère, lol Smile.

Qu'ALLAH (swt) vous octroie Ses Bienfaits...

Salam wa rahmatulah wa barakatuh.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Idrisside le Jeu 24 Mar - 19:06

salam alaykoum wr wb,

Je voudrai apporter ma première participation sur le forum:

Bismillah

Maryam a écrit:Par ailleurs, dans la sourate 96, quand l’Ange Jibrîl est venu lui dire “Iqra” et qu’il répondit en arabe, ” Ma ana bi qariî”, cela ne veut pas dire “je ne sais pas lire”.

Voici en arabe la phrase que j'ai souligné ci-dessus:

ما أنا بقارىء ( anâ biqârî') : traduction => je ne sais pas lire ==> mâ......bi....

voir le tafsîr de Qurtûbî: http://altafsir.org/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=5&tSoraNo=96&tAyahNo=1&tDisplay=yes&UserProfile=0&LanguageId=1


Le « mâ » en arabe peut signifier deux choses différentes :

1) la négation d’une action


Effectivement chère soeur. Dans la proposition citée ci-dessus, il s'agit bien d'un "mâ" de négation. C'est la même structure syntaxique que celle du verset 24 de la sourate 81:


وَمَا هُوَ عَلَى الْغَيْبِ بِضَنِينٍ (wa huwa 'ala alghaybi bidanînin) ==> mâ.....bi.....

[/size]
2) “Que”, ou “qu’est-ce que ” De plus, “iqra” signifie soit : “lire”, soit “réciter”.

A ce niveau, deux problèmes se posent:

1) faut-il comprendre le verbe "qara'a" selon le sens de "lire" ou de "réciter" ? Si c'est "réciter", nous aurions ceci : "je ne sais pas réciter" et si c'est selon le sens de "lire" ca nous donnerait plutôt: "je ne sais pas lire". Il est clair que le sens de la proposition change. J'y reviendrai plus bas à cette problématique du sens du mot "qara'a".

2) pour ce qui est du "mâ", dans la proposition " ما أنا بقارىء " ca ne peut pas être un "mâ" qui engendre une relative (voir plus haut la structure syntaxique : mâ....bi...)

Dans le contexte de la Révélation, il serait donc plus juste de traduire la réponse du Prophète (saws) ainsi : « Que dois-je réciter? »

Selon le contexte, il nous doit non pas de traduire la proposition d'une autre manière, mais plutôt d'approfondir nos recherches. En parcourant les tafasîr, nous découvrons tant chez les sunnites que chez les chiites, ce type de proposition en rapport avec le même épisode de la première révélation:

[b]ما أقْرأُ؟ (que dois-je lire?) Remarquez que la structure syntaxique a complètement changé, il s'agit ici non pas d'une négation, mais d'une interrogation.



tabari: http://altafsir.org/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=1&tSoraNo=96&tAyahNo=1&tDisplay=yes&UserProfile=0&LanguageId=1

Siyouti: http://altafsir.org/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=26&tSoraNo=96&tAyahNo=1&tDisplay=yes&Page=2&Size=1&LanguageId=1

Kashani: http://altafsir.org/Tafasir.asp?tMadhNo=4&tTafsirNo=41&tSoraNo=96&tAyahNo=1&tDisplay=yes&UserProfile=0&LanguageId=1

[/b]




Enfin, on peut ajouter ces remarques, pour révéler les contradictions de ceux qui prétendent que le Messager d'Allah (saws) était illettré, et qu'en cela réside le miracle du Coran comme Révélation divine :

* Comment l’Ange Jibrîl qui vient annoncer la Révélation la plus importante au Prophète (pslf) ne saurait-il pas qu’il est illettré alors qu'il est envoyé par Allah, et quel manque de sagesse de la part de Allah d'envoyer un ange demander à Son Prophète bien guidé de lire alors qu'il en est incapable !

Votre question sur Jibrîl (as) peut-être soulever selon l'aspect des deux formes de proposition que nous avons évoqué.Il est est clair que la première proposition sous forme de négation pose un problème à la compréhension du texte coranique. Votre analyse est très pertinente là dessus.

Pour ce qui est de la deuxième proposition sous forme d'interrogation, nous pouvons y voir plus clair, pour ce, je vous cite ce qui suit:

عن أبي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرائيل على محمد صلى الله عليه وآله فقال: يا محمد إقرأ قال: وما أقرأ؟ قال: إقرأ باسم ربك الذي خلق يعني: خلق نورك الأقدام قبل الأشياء


De abî Ja'far (as): Jibrîl descendit sur Mohammed (sawas) et dit: "Ô Mohammed récite"! Et que dois-je réciter? Il dit (Jibrîl): Récite au Nom de ton Seigneur qui créa, c'est-à-dire qu'Il créa ta lumière qui est pré-existante aux "res" (choses).

Comment comprendre l'essence de la Révélation dans ce monde sensible? Si nous tentons de traduire le mot "qara'a" par lire, nous serons tenté d'imaginer que le Coran fut révélé sous un support d'écriture.Lequel?

Si nous décidons de rejetter cette approche, posons nous la question: quel était la nature même de la récitation? Pourquoi le Prophète (sawas) demanda à Jibrîl (as) ce qu'il devait réciter? Quel est la realtion entre cette récitation et sa Lumière pré-existante à toute "res"?

Je vous laisse réfléchir avant de poursuivre le dévellopement philosophique de cette argumentation.

Fi amanillah wa salam

Idrisside

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Assalamu 'alaykum

Message  Maryam le Jeu 24 Mar - 20:30

Merci pour votre apport. Si vous pouviez traduire en français les morceaux de tafsirs utiles à votre analyse, pour les non-arabisants, ce serait utile.

Quant aux paroles du Messager d'Allah (saws), on devrait en réalité traduire plutôt ainsi :

"je ne suis pas de ceux qui récitent"

Voici le tafsir de Shirazi à ce sujet, qui rapporte que le Messager d'Allah (saws) a dit en fait : "Je réciterai, mais je ne suis pas de ceux qui récitent", ce qui signifierait qu'il (saws) n'avait pas encore eu de Révélation qu'il récitait auparavant. Avez-vous plus d'informations à ce sujet ?

http://imamshirazi.com/096%20al-alaq.pdf
Recite, in the name of thy Lord, who created,
(1)

Recite, O Messenger of Allah, the Qur’an, starting your recitation by the name of your Lord; for
whatever anyone else recites without the name of Allah, you, O Messenger, recite

By the name of Allah. It is narrated that when the archangel Gabriel – for the first time – descended to the
Messenger, m
y Allah bless him and his family, at Mount H{ira, Makkah, and said to him
‘Recite.’ He said, ‘I will recite, but I am not a reciter.’ The angel then said
Recite, by the name f your Lord …’

Wa Salam

Maryam

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Idrisside le Jeu 24 Mar - 20:58

salam alaykoum wr wb,

Maryam a écrit:Merci pour votre apport.

Je vous en prie.

Si vous pouviez traduire en français les morceaux de tafsirs utiles à votre analyse, pour les non-arabisants, ce serait utile.

En principe, comme dans mon message précédent, je joins à chaque fois une traduction d'un texte cité en arabe. Incha-Allah je tacherai de tenir compte des non-arabisants.


Quant aux paroles du Messager d'Allah (saws), on devrait en réalité traduire plutôt ainsi :

"je ne suis pas de ceux qui récitent"

Effectivement: Pour une meilleur traduction, il est nécessaire de traduire le terme "قارىء " (qâri') par son masdar actif " donc ==> par un participe actif, nom associé à tout verbe d'action (ici c'est qara'a) , un qâri' est celui qui fait l'action de "qara'a" (réciter). Barakallahou fik pour cette remarque.

Voici le tafsir de Shirazi à ce sujet, qui rapporte que le Messager d'Allah (saws) a dit en fait : "Je réciterai, mais je ne suis pas de ceux qui récitent", ce qui signifierait qu'il (saws) n'avait pas encore eu de Révélation qu'il récitait auparavant. Avez-vous plus d'informations à ce sujet ?

Auriez-vous, svp, la source en arabe du récit avec le passage: "je réciterai, mais..."?

Je suppose que le savant "Shirazi" a du s'appuyer sur un récit pour son tafsîr?Malheureusement, je ne vois pas la source dans le document que vous nous aviez fourni.

Je vous remercie chère soeur.

Fi amanillah

Idrisside

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Assalamu 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh

Message  Maryam le Jeu 24 Mar - 21:13

Je n'ai malheureusement pas le temps de chercher la réponse à votre question.

Mais puisque ce sujet vous intéresse, que vous souhaitez entrer dans le détail, et que vous avez accès aux tafsirs en langue arabe, je vous remercie de bien vouloir nous faire part de vos découvertes... vous avez certainement accès aux tafsîrs chiites disponibles sur le net.

Wa Salam

Maryam

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Idrisside le Ven 25 Mar - 0:47

salam alaykoum wr wb,

Maryam a écrit:Je n'ai malheureusement pas le temps de chercher la réponse à votre question.

Ce n'est pas grave chère soeur, à vrai dire je pensais que vous aviez la réponse. Khayr incha-Allah

Mais puisque ce sujet vous intéresse, que vous souhaitez entrer dans le détail

Effectivement.... comme je l'ai mentionné dans mon message de présentation, mon passe-temps est consacré à la recherche de la vérité où qu'elle soit.

et que vous avez accès aux tafsirs en langue arabe, je vous remercie de bien vouloir nous faire part de vos découvertes... vous avez certainement accès aux tafsîrs chiites disponibles sur le net.

Barakallahou fiki, j'essayerai de partager avec vous un maximum de mes recherches incha-Allah.

Pour ce qui est de ma demande, j'ai cru que vous parliez du Sheykh Nâser Makârem As-Shîrâzî et de son tafsîr: " الأَمْثَـلُ في تفسير كتابِ اللهِ المُنزَل " ( al-amthalu fî tafsîri kitâbi Allahi al-munzal) voici le lien de l'ouvrage en 20 vol. :

http://gadir.free.fr/Ar/Tefsir/KUTUB/Tefsirul_Emsal/index.htm

En même temps, je vous donne ce lien afin que ceux qui ne maitrise pas l'arabe parfaitement, puissent s'entrainer à traduire des petites phrases comme celle du titre de l'ouvrage. N'hésitez surtout pas à tenter de traduire, c'est vraiment une méthode qui pourra vous aider à l'avenir. Je donnerai par la suite la traduction si vous vous n'en sortez pas, voici le lien:

http://quest.ms.mff.cuni.cz/cgi-bin/elixir/index.fcgi?mode=resolve

Poursuivons si vous voulez bien notre sujet. Ayant fait mes recherches, je suis tombé sur le tafsîr en langue arabe du Sheykh Mohammed al-Hussayn As-Shîrâzî :

http://www.holyquran.net/tafseer/taqreeb/index.html

Effectivement, nous pouvons lire ceci en ce qui concerne le verset 1 de la sourate 96:

وفي الحديث: "أن جبرائيل نزل على الرسول (صلى الله عليه وآله وسلم) في جبل حِرا بمكة، فقال: 'اقرأ،' قال (صلى الله عليه وآله وسلم): 'أقرأ ولست بقارئ؟' فقال (عليه السلام): 'إقرأ.'..."

http://www.holyquran.net/cgi-bin/taqreeb.pl



La traduction en anglais est fiable:

It is narrated that when the archangel Gabriel – for the first time – descended to the Messenger, my Allah bless him and his family, at Mount H{ira, Makkah, and said to him ‘Recite.’ He said, ‘I will recite, but I am not a reciter.’ The angel then said Recite.......


Malheureusement, même dans l'ouvrage en arabe, la source du hadith n'est pas mentionné. J'ai essayé de trouver d'autres éléments qui puissent nous aider, et pour le moment j'ai pu mettre la main sur une critique de ce récit qui rejoint ce que vous avez mentionné dans un de vos messages:

* Comment l’Ange Jibrîl qui vient annoncer la Révélation la plus importante au Prophète (pslf) ne saurait-il pas qu’il est illettré alors qu'il est envoyé par Allah, et quel manque de sagesse de la part de Allah d'envoyer un ange demander à Son Prophète bien guidé de lire alors qu'il en est incapable !

Cette critique est citée dans un ouvrage de Skeykh al Murtadâ al-'Askarî intitulé : " أحاديث أم المؤمنين عائشة " (ahâdîth Um al Mûminîna 'Âicha page 288 vol.2):

ولم لم يقرأ عليه الآيات ليعرف الرسول ( ص ) ماذا يقرأ ؟ ( wa lima lam yaqra' 'alayhi al-âyâti li ya'rifa ar-Rasûlu (sawas) mâdâ yaqra'u?)

Trad: Et pourquoi Jibrîl n'a-t-il pas récité les versets afin que le Messager (sawas) puissent savoir ce qu'il devait réciter?


http://shiaweb.org/books/om_almoamenin_2/pa67.html

Dès que j'aurai le temps, j'essayerai de résumer ce qui a été dit, car la critique ne se résume pas à la simple question que j'ai copié/collé.

Fi amanillah, wa salam

Idrisside

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  assiashia le Ven 25 Mar - 12:36

Salam Idrisside

pourrais tu develloper ta pensée en francais car moi et l'arabe ne sommes pas encore amis Rolling Eyes
et je n'ai pas suivi le fil de ta pensée

merci

Salam
avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Idrisside le Sam 26 Mar - 14:32

assiashia a écrit:Salam Idrisside

wa alaykoum salam lynes wr wb,

pourrais tu develloper ta pensée en francais car moi et l'arabe ne sommes pas encore amis Rolling Eyes
et je n'ai pas suivi le fil de ta pensée

Pourtant mon texte était en langue française..., mais je conçois que je n'ai pas, pour autant, dévelloppé le fond de ma pensée. A vrai dire, j'ai voulu soulever la question du mythe forgée autour de la première Révélation. Les récits sont tellement nombreux et divergent entre eux, lisez svp ce post:

http://oumma.com/L-Ange-Gabriel-et-la-Kaaba-vus-par

C'est la raison pour laquelle, j'ai mis l'accent sur les deux types de récits:

1) ..je ne suis pas un lecteur...

2) ..que dois-je réciter (ou lire)?

Comment comprendre cette Révélation conformément au Livre Saint? S'agissait-il d'un ordre à l'impératif (iqra') de la lecture d'un texte doté d'un squellette consonantique?

Je pense qu'il faille absolument différencier le monde sensible de l'Intelligible et de comprendre comment ce dernier participe avec le premier. Nous finirons, inévitablement, par évoquer la participation du Donateur des Formes (Intelligles) "al-'aql fa'âl" (l'Intelligence agente produisant la sphère lunaire et le monde corporel sublunaire, ainsi que les âmes humaines et les idées qui informent l'âme).

Cette information survient dans le coeur ==> "... Et quand je me suis réveillé, ces mots se sont inscrits dans mon cœur tel un livre ".

Cette Révélation "Rabbâniya" (comme évoqué dans le verset: " ...au Nom de Ton Rabb..") ne trompe jamais, on la reconnait par sa quwwa, son emprise (tasallut) et l'impossibilité de la repousser.

J'essayerai, incha-Allah, de dévellopper d'avantage cette approche philosophique. Pour le moment, je suis occupé avec les préparatifs du mariage de ma belle-soeur.


Fi-amanillah wa salam

Idrisside

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  assiashia le Sam 26 Mar - 16:21

Salam alaykoum

tous vos liens sont en arabe mais c'est pas grave

merci

Salam
avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Idrisside le Sam 26 Mar - 16:30

assiashia a écrit:Salam alaykoum

wa alaykoum salam lynes wr wb,

tous vos liens sont en arabe mais c'est pas grave

Désolé, j'ai cru que vous me parliez de mes messages. Effectivement, les liens sont en arabe, il s'agissait des références des sources que j'ai cité.

Barakallahou fiki.

Idrisside

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  assiashia le Sam 26 Mar - 16:53

salam

ps : le sujet qui me pose probleme se trouve a la section Coran appellé Le coran et le terme "Maitre"
si vous pouviez m'aider a comprendre les differents termes
s vous avez quelques minutes incha Allah
avatar
assiashia

Féminin Messages : 104
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prophète Ummi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum