M'accorderiez-vous le privilège d'être le Maître du Temps ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M'accorderiez-vous le privilège d'être le Maître du Temps ?

Message  Jean-Marc LAMBERT le Dim 22 Mar - 1:40

Oui, je sais, c'est un peu gros...

Mais d'abord, Maître de quel Temps ? - Du temps qui passe???

Moi, sûrement pas. Je suis toujours en retard dans tout ce que je fais, et dans tous mes projets...

Ce serait quand même bien pratique, être le Maître de ce temps-là. Imaginez...

J'arrête le temps, je rentre dans une banque faire le plein de billets.
Personne ne bouge, vu que tout le monde est figé.
Et puis je redémarre le temps, et je redistribue ce que j'ai à ceux qui en ont besoin,
en gardant une petite pincée pour mon dérangement. Le rêve... Gardons l'esprit pratique.

Alors, le maître du temps météorologique ???

Là, j'ai déjà réussi quelques bons coups, en criant au ciel quand il pleuvait trop à mon goût.
Un type m'a dit même le lendemain en me voyant passer dans la rue: "T'es un mec dangereux, toi !"

Dangereux, j'en doute. Et puis, je préfère sortir avec mon chapeau, au moins, on ne me prend pas pour un barge.

Alors, de quel temps pourrais-je être le Maître ???
M'accorderiez-vous le privilège d'être le Maître du Temps ?


Ce temps où vous vous ennuyez, et dont vous ne savez que faire ???


De ce Temps-là, je serai "Le Grand Tyran";


Le coeur balafré d'une coquinerie aux yeux couleur noisette...


Pas d'angoisse, cependant. Un poète - même amateur - être tyran ? - Voyons !!!

Autant vouloir mettre une selle de cheval, à une vache ! ...

Car en vérité qui suis-je ? - Je suis le Vieux de la Montagne...

(La montagne d'emmerdements) Et pour s'en soulager (des emmerdements), on vient me voir de loin...


Le grand secret des fourmis aux trois couronnes superposées

Le secret des trois couronnes superposées

Que seuls les fourmis connaissent, le voici : La première couronne est celle de la sainteté Echanger la souffrance contre la charité Une couronne que certains usurpent

La deuxième couronne est pour les Empereurs Ceux dont les rois ont peur Il décide de qui vit et qui meurt En renonçant aux pratiques magiques Il se range du côté du Seigneur Dieu

La troisième pour les gus, du genre de Salomon De ceux qui nous fracassent par leurs poèmes Les princes deviennent mendiants Et les mendiants des princes

C'est le jour de la Secousse Un livre se déroule Sa radio est à la masse Les chats regardent le plafond Ils voient des choses invisibles Invisibles à nos yeux Qui montent et qui descendent Et qui les inquiètent un peu

Les gars accrochez-vous, Attention aux virages, ce gus arrache les pavés. Ceux qui l'emmerdent vont mourir mourir de rire, s'il n'accorde pas répit

C'est à ce genre d'armes, Putain les frères Qu'on reconnaît la noblesse La noblesse du coeur.

Et si je vous fracasse les couilles, De toutes facons je préfère les nouilles, Toutes mes dents une a une, Sont en train de se faire la malle. 

Evitons le culte de la personnalité, Recyclons-les en cendriers. Musicien, poète, et médium est rare,

Plus, n'arrive que tous les 3000 ou 5000 ans.

Que ceux qui rient s'avancent, Les autres recevront des boites de pampers.

Dans ma baraque hallucinante, On a toujours pitié, de ceux qui se repentissent.

On ne comprend qu'avec du Vivaldi La musique que l'on joue devant les Rois Uniquement en l'honneur du Seigneur Dieu Un concert qui coute la peau des fesses

C'est le jour du fracas, de la secousse, Ou vous serez comme des papillons éparpillés. Les princes deviennent des mendiants, Et les mendiants des princes.

Jean-Marc LAMBERT

Masculin Messages : 2
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oummahgetupstandup.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: M'accorderiez-vous le privilège d'être le Maître du Temps ?

Message  Abou Narjiss le Lun 5 Juin - 1:04

Jean-Marc LAMBERT a écrit:
Oui, je sais, c'est un peu gros...

Mais d'abord, Maître de quel Temps ? - Du temps qui passe???

Moi, sûrement pas. Je suis toujours en retard dans tout ce que je fais, et dans tous mes projets...

Ce serait quand même bien pratique, être le Maître de ce temps-là. Imaginez...

J'arrête le temps, je rentre dans une banque faire le plein de billets.
Personne ne bouge, vu que tout le monde est figé.
Et puis je redémarre le temps, et je redistribue ce que j'ai à ceux qui en ont besoin,
en gardant une petite pincée pour mon dérangement. Le rêve... Gardons l'esprit pratique.

Alors, le maître du temps météorologique ???

Là, j'ai déjà réussi quelques bons coups, en criant au ciel quand il pleuvait trop à mon goût.
Un type m'a dit même le lendemain en me voyant passer dans la rue: "T'es un mec dangereux, toi !"

Dangereux, j'en doute. Et puis, je préfère sortir avec mon chapeau, au moins, on ne me prend pas pour un barge.

Alors, de quel temps pourrais-je être le Maître ???
M'accorderiez-vous le privilège d'être le Maître du Temps ?


Ce temps où vous vous ennuyez, et dont vous ne savez que faire ???


De ce Temps-là, je serai "Le Grand Tyran";


Le coeur balafré d'une coquinerie aux yeux couleur noisette...


Pas d'angoisse, cependant. Un poète - même amateur - être tyran ? - Voyons !!!

Autant vouloir mettre une selle de cheval, à une vache ! ...

Car en vérité qui suis-je ? - Je suis le Vieux de la Montagne...

(La montagne d'emmerdements) Et pour s'en soulager (des emmerdements), on vient me voir de loin...


Le grand secret des fourmis aux trois couronnes superposées

Le secret des trois couronnes superposées

Que seuls les fourmis connaissent, le voici : La première couronne est celle de la sainteté Echanger la souffrance contre la charité Une couronne que certains usurpent

La deuxième couronne est pour les Empereurs Ceux dont les rois ont peur Il décide de qui vit et qui meurt En renonçant aux pratiques magiques Il se range du côté du Seigneur Dieu

La troisième pour les gus, du genre de Salomon De ceux qui nous fracassent par leurs poèmes Les princes deviennent mendiants Et les mendiants des princes

C'est le jour de la Secousse Un livre se déroule Sa radio est à la masse Les chats regardent le plafond Ils voient des choses invisibles Invisibles à nos yeux Qui montent et qui descendent Et qui les inquiètent un peu

Les gars accrochez-vous, Attention aux virages, ce gus arrache les pavés. Ceux qui l'emmerdent vont mourir mourir de rire, s'il n'accorde pas répit

C'est à ce genre d'armes, Putain les frères Qu'on reconnaît la noblesse La noblesse du coeur.

Et si je vous fracasse les couilles, De toutes facons je préfère les nouilles, Toutes mes dents une a une, Sont en train de se faire la malle. 

Evitons le culte de la personnalité, Recyclons-les en cendriers. Musicien, poète, et médium est rare,

Plus, n'arrive que tous les 3000 ou 5000 ans.

Que ceux qui rient s'avancent, Les autres recevront des boites de pampers.

Dans ma baraque hallucinante, On a toujours pitié, de ceux qui se repentissent.

On ne comprend qu'avec du Vivaldi La musique que l'on joue devant les Rois Uniquement en l'honneur du Seigneur Dieu Un concert qui coute la peau des fesses

C'est le jour du fracas, de la secousse, Ou vous serez comme des papillons éparpillés. Les princes deviennent des mendiants, Et les mendiants des princes.

Merci de surveiller votre langage. Votre délire est toléré mais votre langage doit être en accord avec les principes de ce forum.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum