UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  hassan.hussein le Lun 27 Aoû - 21:09

L'union chiite-sunnite est très importante. Khomeyni: “Tous les maux que nous avons soufferts dans les derniers siècles, notamment au cours des cinquante dernières années, sont venus de l'étranger, à la suite de la vaste propagande pour créer la mésentente entre les frères chi'ites et sunnites”. Tout le monde connait cette histoire où le Diable promit une couronne au disciple qui commettrait le plus grand mal, et le gagnant fut celui qui sépara deux frères musulmans.
La fois dernière nous citions, les “fatwas” d'union entre chiites et sunnites, émanents du doyen de la faculté d'Alazhar et du guide de la république islamique d'Iran. Elles sont un cauchemard pour l'ennemi connu de tous : les arrogants, les disciples de Ben Gourion et de Ibn Abdul Wahab, ceux qui dominent et maltraitent ce monde. Ils s'efforçent à faire disparaître ces “fatwas”, en parlant par exemple de “taqya”. Mais les fatwas sunnites et chiites sont bien là, et elles ont pour objectif l'application de ce verset : “Cette communauté qui est la vôtre est une Communauté unique, et Je suis votre Seigneur” (Coran, 21 :92). Rappelons au passage, cette “fatwa” des dirigeants spirituels iraniens : « il n'y a pas d'obstacle à la célébration des prières quotidiennes des chiites sous l'imamat d'une personne sunnite ou leur participation à la prière collective des frères sunnites "
Mais qu'est ce qui empêche certains sunnites et chiites de s'unir ? (certains y vont à reculons)


Dans la grande majorité des cas, ils invoquent le cas des compagnons Abu Bakr, Omar, et 'Othman et de l'épouse du Prophète : 'Aicha. Les sunnites disent que les chiites insultent les compagnons et les chiites disent qu'ils ne font que raconter l'Histoire, d'après les sources même des sunnites, et ce pour reconnaître le droit d'Ali. Ce à quoi nous répondons :
__Pour les frères sunnites. Tout d'abord les plus hautes autorités sunnites et chiites ont traité la question. Le guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Sayed Khamenei indique dans sa “fatwa” : «Il est interdit de porter atteinte aux symboles de nos frères sunnites, tout comme il est interdit de porter préjudice aux épouses du Prophète». Il ne s'agit pas d'une “taqiya”. De plus, cela ne signifie pas que la plupart des chiites passent leurs temps à insulter les compagnons, cette façon de faire fut plutôt celle de Mo'awiya qui forçait le peuple à insulter a Ali. La raison de cette “fatwa” est la suivante : un certain Yasser Al-Habibi, soit disant savant chiite avait insulté 'Aisha en public. Ce faux dévot koweïtien qui vit à Londres voulait faire la division parmi les musulmans, en espérant voir par exemle la communauté chiite pakistanaise se faire agressée suite à ces insultes...Le guide suprême de la Révolution islamique, toujours aux aguets face à l'ennemi, n'a fait que déjouer le complot. Les savants d'Al Azhar ont remercié le guide pour cette “fatwa”, qui va dans le sens de l'union et du respect entre chiites et sunnites.
__Pour les frères chiites. S'il est vrai que raconter l'Histoire telle qu'elle est écrite dans les livres islamiques n'est pas un mal, il faut alors raconter toute l'Histoire. Ali dit un jour “dites moins de bien sur moi et aimer moi plus”, et comme dit le Coran “Si vous m'aimez suivez moi”. Aimer quelqu'un c'est lui obéir et l'imiter. Or Ali a conseillé les 3 califes jusqu'à leur mort, il a pardonné à 'Aicha, pour se concentrer sur l'unité de la communauté et pour ne pas que l'ennemi tire profit de la situation...Quant à 'Omar par exmple pourquoi ne pas rappeler qu'il a libéré Jérusalem. Ali ne doit pas ête un sujet de division, il doit au contraire être le symbole de l'unité car c'est lui que les hypocrites detestent le plus, et tous les musulmans l'aiment.
__Pour les frères sunnite et chiites. Dénonçons ensemble, les hypocrites qui se font passer sounoisement pour des chiites. Ils citent le Sahih Boukhari, référence principale du sunnisme, pourt discréditer Abou Houreira, un rapporteur de “hadith” très important dans le Sahih Boukhari. C'est une ruse, car en s'en prenant à ce rapporteur (et à d'autres) c'est en réalité Boukhari lui même qu'ils combattent. Ces gens consacrent leurs efforts contre les compagnons, mais surtout contre toute la religion, car en discréditant les rapporteurs des “hadiths”, vous discréditer les livres des “hadiths”. Les musulmans se mettent alors à douter de tous les “hadiths”. Or si la bas n'est pas sûr tout finit par s'écrouler. Nous disons clairement que Boukhari fut un vrai savant, qui a fait un grand travail, et c'est cela l'essentiel. Les gens comme lui ont transmis à beaucoup de générations les paroles du Prophète (P) et c'est grâce à ses tranmetteurs que beaucoup savent comment prier...Ceux qui déploient beaucoup d'efforts pour rabaisser Boukhari (ou d'autres savants de l'islam dans d'autres domaines) ont la haine de l'islam. Ces hypocrites diront plus tard “le coran que 'Othman a compilé est falsifié, la preuve ceci la preuve cela”. Comme cela, sans “sounna” sûr et sans Coran sûr, le musulan devra marcher sans jambes, dans un monde où il faut courir.
Parmi les autres techniques employées destinées à semer la division, à créer le malaise il y a : le mélange du faux et du vrai, l'emploi tantôt d'un langage dur et tantôt d'un langage cool, la calomnie, la répétition incéssante du mensonge, des méthodes de psychologie. Ils essayent d'atténuer l'effet des paroles par des plaisanteries, détournent le sujet en parlant d'autres choses ou en s'intéressant à la forme au lieu du fond, ils créent de faux débats, font des faux appels à l'unité, font appel au nationalisme, emploi des phrases pour mettre untel ou untel de leur côté..., nous ne les connaissons pas tous. Ce sont des manipulateurs. Des scènaristes et réalisateurs d'hollywood, aux orientalistes, en passant par les salafistes wahabite qui postent des vidéos mensongères sur youtube, ils propagent leurs idées perverses sur l'islam et forçent les musulmas à se diviser.
__C'est une immense imposture qui peut se régler de manière très simple : faire l'union comme nous le demande Allah, son prophète et nos savants, et préparer la venue du Mahdi. Il ne s'agit pas de faire des choses extraordinaires, d'être d'accord sur tout, mais il faut s'unir en Allah, contre les partisans de Satan. “D'après Abu Huraira, le Messager d’Allah (P) dit : “Quelle sera votre situation lorsque le fils de Maryam descendra parmi vous et qu’il y aura un Imam parmi vous ?” (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0290) [l'Imam, c'est l'Imam al Mahdi]


www.lemessie.net
www.furqandhuri.com
www.lejournalduforkane.com
www.leprojet-divin.com

hassan.hussein

Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 05/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  Abou Narjiss le Dim 30 Sep - 11:54

Salam,
hassan.hussein a écrit:


L'union chiite-sunnite est très importante. Khomeyni: “Tous les maux que nous avons soufferts dans les derniers siècles, notamment au cours des cinquante dernières années, sont venus de l'étranger, à la suite de la vaste propagande pour créer la mésentente entre les frères chi'ites et sunnites”. Tout le monde connait cette histoire où le Diable promit une couronne au disciple qui commettrait le plus grand mal, et le gagnant fut celui qui sépara deux frères musulmans.
La fois dernière nous citions, les “fatwas” d'union entre chiites et sunnites, émanents du doyen de la faculté d'Alazhar et du guide de la république islamique d'Iran. Elles sont un cauchemard pour l'ennemi connu de tous : les arrogants, les disciples de Ben Gourion et de Ibn Abdul Wahab, ceux qui dominent et maltraitent ce monde. Ils s'efforçent à faire disparaître ces “fatwas”, en parlant par exemple de “taqya”. Mais les fatwas sunnites et chiites sont bien là, et elles ont pour objectif l'application de ce verset : “Cette communauté qui est la vôtre est une Communauté unique, et Je suis votre Seigneur” (Coran, 21 :92). Rappelons au passage, cette “fatwa” des dirigeants spirituels iraniens : « il n'y a pas d'obstacle à la célébration des prières quotidiennes des chiites sous l'imamat d'une personne sunnite ou leur participation à la prière collective des frères sunnites "
Mais qu'est ce qui empêche certains sunnites et chiites de s'unir ? (certains y vont à reculons)
Dans la grande majorité des cas, ils invoquent le cas des compagnons Abu Bakr, Omar, et 'Othman et de l'épouse du Prophète : 'Aicha. Les sunnites disent que les chiites insultent les compagnons et les chiites disent qu'ils ne font que raconter l'Histoire, d'après les sources même des sunnites, et ce pour reconnaître le droit d'Ali. Ce à quoi nous répondons :
__Pour les frères sunnites. Tout d'abord les plus hautes autorités sunnites et chiites ont traité la question. Le guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Sayed Khamenei indique dans sa “fatwa” : «Il est interdit de porter atteinte aux symboles de nos frères sunnites, tout comme il est interdit de porter préjudice aux épouses du Prophète». Il ne s'agit pas d'une “taqiya”. De plus, cela ne signifie pas que la plupart des chiites passent leurs temps à insulter les compagnons, cette façon de faire fut plutôt celle de Mo'awiya qui forçait le peuple à insulter a Ali. La raison de cette “fatwa” est la suivante : un certain Yasser Al-Habibi, soit disant savant chiite avait insulté 'Aisha en public. Ce faux dévot koweïtien qui vit à Londres voulait faire la division parmi les musulmans, en espérant voir par exemle la communauté chiite pakistanaise se faire agressée suite à ces insultes...Le guide suprême de la Révolution islamique, toujours aux aguets face à l'ennemi, n'a fait que déjouer le complot. Les savants d'Al Azhar ont remercié le guide pour cette “fatwa”, qui va dans le sens de l'union et du respect entre chiites et sunnites.
__Pour les frères chiites. S'il est vrai que raconter l'Histoire telle qu'elle est écrite dans les livres islamiques n'est pas un mal, il faut alors raconter toute l'Histoire. Ali dit un jour “dites moins de bien sur moi et aimer moi plus”, et comme dit le Coran “Si vous m'aimez suivez moi”. Aimer quelqu'un c'est lui obéir et l'imiter. Or Ali a conseillé les 3 califes jusqu'à leur mort, il a pardonné à 'Aicha, pour se concentrer sur l'unité de la communauté et pour ne pas que l'ennemi tire profit de la situation...Quant à 'Omar par exmple pourquoi ne pas rappeler qu'il a libéré Jérusalem. Ali ne doit pas ête un sujet de division, il doit au contraire être le symbole de l'unité car c'est lui que les hypocrites detestent le plus, et tous les musulmans l'aiment.


Votre intervention est sage et mesurée. Je la rejoins dans son intégralité mais je me permets cependant une remarque avec votre
permission :


__Pour les frères sunnite et chiites. Dénonçons ensemble, les hypocrites qui se font passer sounoisement pour des chiites. Ils citent le Sahih Boukhari, référence principale du sunnisme, pourt discréditer Abou Houreira, un rapporteur de “hadith” très important dans le Sahih Boukhari. C'est une ruse, car en s'en prenant à ce rapporteur (et à d'autres) c'est en réalité Boukhari lui même qu'ils combattent. Ces gens consacrent leurs efforts contre les compagnons, mais surtout contre toute la religion, car en discréditant les rapporteurs des “hadiths”, vous discréditer les livres des “hadiths”. Les musulmans se mettent alors à douter de tous les “hadiths”. Or si la bas n'est pas sûr tout finit par s'écrouler. Nous disons clairement que Boukhari fut un vrai savant, qui a fait un grand travail, et c'est cela l'essentiel. Les gens comme lui ont transmis à beaucoup de générations les paroles du Prophète (P) et c'est grâce à ses tranmetteurs que beaucoup savent comment prier...Ceux qui déploient beaucoup d'efforts pour rabaisser Boukhari (ou d'autres savants de l'islam dans d'autres domaines) ont la haine de l'islam. Ces hypocrites diront plus tard “le coran que 'Othman a compilé est falsifié, la preuve ceci la preuve cela”. Comme cela, sans “sounna” sûr et sans Coran sûr, le musulan devra marcher sans jambes, dans un monde où il faut courir.
Parmi les autres techniques employées destinées à semer la division, à créer le malaise il y a : le mélange du faux et du vrai, l'emploi tantôt d'un langage dur et tantôt d'un langage cool, la calomnie, la répétition incéssante du mensonge, des méthodes de psychologie. Ils essayent d'atténuer l'effet des paroles par des plaisanteries, détournent le sujet en parlant d'autres choses ou en s'intéressant à la forme au lieu du fond, ils créent de faux débats, font des faux appels à l'unité, font appel au nationalisme, emploi des phrases pour mettre untel ou untel de leur côté..., nous ne les connaissons pas tous. Ce sont des manipulateurs. Des scènaristes et réalisateurs d'hollywood, aux orientalistes, en passant par les salafistes wahabite qui postent des vidéos mensongères sur youtube, ils propagent leurs idées perverses sur l'islam et forçent les musulmas à se diviser.


Il est important de s'interroger sur le caractère "sahih" de l'ouvrage de mon point de vue. Si on trouve des hadith non sahih à l'intérieur, on ne peut aposé le qualificatif de "sahih" sur l'ouvrage. Cela ne veuit en aucun cas dire que Boukhari a introduit sciemment de faux hadith car seul ALLAH (swt) juge les intentions, mais seulement de dire si oui ou non c'est une référence intouchable.

Chiites et Sunnites sont unanimes sur le côté "sahih" du Coran, nous n'avons aucune crainte là-dessus. C'est l'interprétation qui en fait une divergence, et cette différence d'interprétation est souvent dû aux sources utilisées, à savoir les hadiths. Donc, seuls ces derniers sont et peuvent être remis en question. Nous sommes en vérité tous sunnites, mais les sources de la sunna sont différentes.

__C'est une immense imposture qui peut se régler de manière très simple : faire l'union comme nous le demande Allah, son prophète et nos savants, et préparer la venue du Mahdi. Il ne s'agit pas de faire des choses extraordinaires, d'être d'accord sur tout, mais il faut s'unir en Allah, contre les partisans de Satan. “D'après Abu Huraira, le Messager d’Allah (P) dit : “Quelle sera votre situation lorsque le fils de Maryam descendra parmi vous et qu’il y aura un Imam parmi vous ?” (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0290) [l'Imam, c'est l'Imam al Mahdi]




Barakallahou fik ya akhi.
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  hassan.hussein le Dim 30 Sep - 20:34

Assalamo'alaykoum. Merci pour votre message

Mais supposons que dans le fonds cela soit vrai, qu'il existe des contradictions dans le Sahih Boukhari et le Sahih Moslim, qui fait qu'on ne peut pas les appeler "sahihs" au sens strict du terme. Pensez-vous que cela soit important et utile de le préciser ? Vous imaginez bien que le fait de faire la remarque, de ne plus vouloir appeler ces ouvrages "sahihs" sera perçu comme une attaque par les frères sunnites et engendrera de la division. Et je sais très bien que ce n'est pas une seule seconde votre intention. Vous dîtes qu'il faut s'interroger sur ce point. Pouvez-vous nous dire pourquoi ?

hassan.hussein

Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 05/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  Abou Narjiss le Mer 3 Oct - 14:42

Waleykom salam wa rahmatulah,
hassan.hussein a écrit:Assalamo'alaykoum. Merci pour votre message

Mais supposons que dans le fonds cela soit vrai, qu'il existe des contradictions dans le Sahih Boukhari et le Sahih Moslim, qui fait qu'on ne peut pas les appeler "sahihs" au sens strict du terme. Pensez-vous que cela soit important et utile de le préciser ? Vous imaginez bien que le fait de faire la remarque, de ne plus vouloir appeler ces ouvrages "sahihs" sera perçu comme une attaque par les frères sunnites et engendrera de la division. Et je sais très bien que ce n'est pas une seule seconde votre intention. Vous dîtes qu'il faut s'interroger sur ce point. Pouvez-vous nous dire pourquoi ?


Vous savez mon frère, récemment un frère sunnite que j'aime profondément me disait que les Chiites attachaient beaucoup plus d'importance à Boukhari que les Sunnites. Que nombre d'entre eux étaient conscients que seul le Coran est Sahih et que les ouvrages quels qu'ils soient peuvent être remis en question. Dire qu'il y a des aberrations dans ces ouvrages ne remet pas en cause la croyance sunnite, cela pousse à faire plus de recherches. Si je dis à n'importe qui "attention aux médias officiels", il ne va pas pour autant jeter sa télé et considérer qu'il n'y a rien à y apprendre, simplement il va être vigilant et s'ouvrir à d'autres sources pour en apprendre plus et mieux...

Pour répondre à votre dernière interrogation, je vais faire très court : suivre le Coran qui nous enjoint de rechercher la Vérité et de suivre le Prophète comme exemple. Si un hadith met en avant que mon prophète n'est pas TOUJOURS un exemple, puis-je prendre toute ma connaissance dans cet ouvrage en le qualifiant de sahih ? L'union, selon ma conception, ne peut se faire qu'autour de la recherche de la Vérité, pas au nom de l'aveuglement de peur de glisser car ALLAH swt guide qui Il veut et qui Le veut...

Qu'ALLAH swt nous donne le courage de faire face à notre histoire quelle qu'elle soit...
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  hassan.hussein le Jeu 4 Oct - 1:47

Cher frère, je comprends parfaitement ce que vous dîtes. Des paroles sensées, de la culture et une envie que la justice se fasse, que la vérité se sache. Mais je continue à penser qu'il faut éviter tout sujet qui pourrait d'une façon ou d'un autre, pour une raison ou une autre, mener à la division entre sunnites et chiites. Tous ceux qui suivent Dieu et Son Prophète (P) et qui n'ont pas de haine envers la famille du Prophète (P) ("Je ne vous demande aucun salaire pour cela si ce n'est l'amour envers les proches"), c'est à dire les sunnites chiites et soufis sont tous frères.

Le Prophète (P) dit : "je n'ai été envoyé que pour parfaire les bons comportements". Insistons tous ensemble sur le détachement de cette dounya (sans l'abandonner ni renoncer à ses responsabilités...), sur les chemins qui mènent au perfectionnement moral ; ce qui est encore plus difficle pour les gens qui vivent dans des sociétés occidentales.

Les musulmans croient tous au Mahdi, les chiites en ont même fait un art de vivre. C'est en regardant vers le futur, vers le Mahdi que la justice sur terre se réalisera. Un membre de la famille du Prophète, (P) gouvernera le monde et le bonheur régnera pour tous.

hassan.hussein

Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 05/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  Abou Narjiss le Sam 24 Nov - 17:48

Très cher frère, salam'aleykom,
hassan.hussein a écrit:Cher frère, je comprends parfaitement ce que vous dîtes. Des paroles sensées, de la culture et une envie que la justice se fasse, que la vérité se sache. Mais je continue à penser qu'il faut éviter tout sujet qui pourrait d'une façon ou d'un autre, pour une raison ou une autre, mener à la division entre sunnites et chiites.


Vous avez raison. on ne doit pas évoquer volontairement un sujet qui fait division. Cependant, c'est là où nous sommes la communauté du juste milieu ; chercher à ne pas blesser l'autre ne veut pas dire rectifier l'erreur commise. Nous sommes en période de Achoura, si un frère sunnite me souhaite bonne fête, suis-je un bon frère de lui dire merci et de le laisser croire en cela ? Servir ALLAH, c'est servir la communauté. L'objectif premier est celui-là. Ne rien dire est plus confortable mais c'est pour mon confort, pas Celui de Ma Religion...

Tous ceux qui suivent Dieu et Son Prophète (P) et qui n'ont pas de haine envers la famille du Prophète (P) ("Je ne vous demande aucun salaire pour cela si ce n'est l'amour envers les proches"), c'est à dire les sunnites chiites et soufis sont tous frères.


J'irai plus loin. L'imam Ali (as) nous enseigne qu'il y a trois "degrés" de fraternité : celle du sang, de la religion, de l'humanité. Nous sommes tous frères au-delà de notre étiquette religieuse...
Le Prophète (P) dit : "je n'ai été envoyé que pour parfaire les bons comportements". Insistons tous ensemble sur le détachement de cette dounya (sans l'abandonner ni renoncer à ses responsabilités...), sur les chemins qui mènent au perfectionnement moral ; ce qui est encore plus difficle pour les gens qui vivent dans des sociétés occidentales.


Je ne suis pas sûr que ce soit plus dur dans les sociétés occidentales. Ceux qui trouvent la spiritualité dans ce type de sociétés y trouvent tellement de bénéfices qu'ils s'y accrochent fortement. Qu'ALLAH (swt) nous aide dans la persévérance..
Les musulmans croient tous au Mahdi, les chiites en ont même fait un art de vivre. C'est en regardant vers le futur, vers le Mahdi que la justice sur terre se réalisera. Un membre de la famille du Prophète, (P) gouvernera le monde et le bonheur régnera pour tous.


Je doute de l'unanimité. Certains n'en ont jamais entendu parler. Mais TOUS les Croyants quelle que soit sa religion pensent qu'un sauveur est prévu en effet. Qu'ALLAH (swt) hâte sa venue...
avatar
Abou Narjiss

Masculin Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 42
Localisation : Région Toulousaine

Voir le profil de l'utilisateur http://www.centre-zaynab-toulouse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNION SUNNITE CHIITE (2/2)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum